HISTOIRE DES WASHINGTON DEAD CATS - A LONG HISTORY

1984 création du groupe par Mat Firehair le chanteur.
1986 sortie du premier album “Go vegetables go !“ (80 000 ventes), c’est la période des légumes volants pendant les concerts et du premier élysée Montmartre.
1988 sortie de “Gore a Billy boogie“ (80 000 ventes) précédé du single “Pizza attack“, morceau phare toujours joué dans les concerts; deux soirs au Bataclan et second élysée Montmartre.
1989 sortie de la Vidéo “Welcome to video city“ 3éme des ventes en FNAC et troiséme élysée Montmartre.
1990 “Golden age“ regroupe des 45t et des morceaux inédits fugurant sur d’autres compilations et sortie du 45t “Batman“ classé dans les charts vidéo en allemagne grace à un clip épique.
1991 sortie de “Watchamacallit !“ (le pire album du groupe).
Fin du premier épisode sur une Cigale.

1994 Création du label “Made in Heaven“ par Mat Firehair et SeaweedYo batteur du groupe (rééditions des 101ers, Dead Beats, Living in Texas, sortie des Snails, Alerte Rouge, Juju Messengers...) .
1997 reformation du groupe dans le cadre de concerts de soutien
2001 sortie du mini album “Live at the Frankenstein Odéon“.
2003 “Treat me bad“, nouvel album qui donne lieu à une tournée déguisée (momies et zombies hantent les salles).
Première Maroquinerie qui deviendra à Paris la salle fétiche du groupe.

2005 sortie du mini album “Lady Satana v/s Super Heroes“, dédié à Batman, Spiderman et Catwoman.
2006 sortie de l’album “El Diablo is back“. Pendant les répétitions, le local est investi par El Diablo, lutteur mexicain diabolique vexé par l’absence d’un morceau à son nom sur l’album, il leur impose le titre.
2007/2008 réalisation du clip “I’m a dead cat“, en dessin animé. Sortie du best of 23 titres “A good cat is a dead cat“ accompagné du dvd “Live in the city of sins“, concert filmé avec les filles du Cabaret des filles de joie de Juliette Dragon qui collabore avec le groupe depuis 2003.
Sortie de “A good cat is a dead cat“ en vynil avec un track listing différent sur le label de Montpellier Be Fast, avec qui le groupe commence une collaboration fructueuse.

2010 le mini album “For the love of Ivy“ voit les WDC reprendre 8 titres des Cramps ou rendus célèbres par eux. Après avoir organisé des “Treat Me bad festival“ ils organisent le festival “Everybody Loves the Cramps“ à cette occasion, ainsi qu’“Eveybody Loves Elvis“.
2012 sortie du 25cm “Down under my feet“ qui se classe sur un site pirate russe à la troisième place des albums indie les plus téléchargé. Concert à La Maroquinerie.
2013 sortie de “Primitive girls are more fun“ en collaboration avec Be Fast, tournée européenne. 2 Boules Noires et une Flèche d’Or

à Paris.
2014 sortie de différents 45t où les W.D.C reprennent les Seeds, les Ramones ou encore Hank Mizell. Concerts en Allemagne, République Tchéque, Belgique, Hollande, Italie... Sortie du nouvel album “Under the Creole moon“ et arrivée de “You RIP“ à la basse et de “The Duke“ à la guitare qui remplace, après 20 ans de loyaux services, Lord Fester qui se consacre à la bande dessinée.
Nouvelle tournée de plus de 30 dates en France.
Célébration du 30éme anniversaire à La Maroquinerie (10éme passage depuis 2003). Un double concert avec le set actuel et un concert avec des morceaux des deux premiers albums soit 3 heures de show intensif dans une Maroquinerie Sold out.

2016-2017 fin de la tournée “Under the creole moon“, sortie d’un 45T acoustique, enregistrement du concert au Nancy Jazz Pulsation. Participation à deux compilations.
Ressortie en vinyl de “Go Vegetables go“ et “Gore a billy boogie“
Premier concert acoustique du groupe filmé et retransmis en direct sur une Web TV.

2017-2018 Sortie du double album live “Live under the creole moon“ avec un disque live au N.J.P et un album live entièrement acoustique avec de nombreux inédits qui précédera une tournée nationale électrique et acoustique
2019 Sortie du single vinyl et digital de «Attack of the giant purple lobsters» en mars
Sortie du clip “Attack of the giant purple lobsters“
Sortie de l’abum “Attack of the giant purple lobsters“ en CD le 5 avril
Sortie de l’abum en vinyl le 26 avril
Sortie du clip “Give me the fire“ le 15 mai